Sur une idée de mon cher mari, une histoire en finesse, en poésie et en tendresse, qui traite en filigrane de la vieillesse (et quelque part, d'Alzeihmer, même si ce n'est pas dit). C'est l'histoire d'un berger devenu vieux...et d'un petit garçon qui va aller à sa rencontre.

Le sujet est traité de manière, je crois, originale, et très douce. Tout finit bien là encore!

Je n'ai aucune attente particulière pour ce projet, aussi, n'hésitez pas à me demander le texte pour m'envoyer des essais! Merci d'avance!

Depuis tout petit, le berger part dans la brume du jour qui se lève. Il emmène son troupeau avec lui. Assis sur un rocher, allongé dans l'herbe fraîche, il regarde les brebis, les moutons, court avec les agneaux et joue des airs de flûte.

Quand il traverse le village, au matin, les gens lui demandent: "Alors, berger, comment va ton troupeau?

-Bien, bien, sourit-il." Et il aime quand l'un ajoute: "Qu'il est beau, ton petit agneau!"

Quand il rentre à la bergerie, le soir, les gens le questionnent: "Alors, berger, la journée a été bonne?

-Oui, oui, répond-t-il en hochant la tête."Le petit berger aime cette vie de grand air et de simplicité. Le petit berger est heureux.

Les saisons ont passé, qui font les années. Le berger est vieux maintenant.