23 mai 2014

Le temps des Gitans

Une envie de vie nomade, peut-être? de roulotte sous les étoiles? de belles ambiances colorées?

Toujours est-il que mon histoire de gitans a trouvé crayon, et crayon talentueux, en la personne de Morgane Chouvier.

blog : http://morganechouvier.wordpress.com/
deviantart: http://morgane-chouvier.deviantart.com/

Pour commencer, une jolie recherche de perso:

nanosh copie

Et un petit extrait:

Pesha et Nanosh vivent au gré du vent, au souffle des étoiles et aux rayons d'été. Leur roulotte rouletille, hoquetouille et cheminotte sur les chemins de terre couverts de cailloux qui scintillent au soleil comme mille diamants, bordés des fleurs magiques des jardins merveilleux, bercés par les oiseaux dont ils connaissent les voix.

Pesha parle aux chevaux et monte sur leur dos, danseuse-libellule que la lune applaudit.

Nanosh joue du violon au grillons de la nuit, et les étoiles se posent dans l'herbe autour de lui, vers luisants de bonheur.

 

Je vous le dis, avec Morgane aux illus, projet à surveiller!^^

Posté par Elglin CjM à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 avril 2014

Autour de l'océan...

Je cherchais un(e) illustrateur(rice) pour ce texte, mais suite à un essai de technique, je vais tenter de l'illustrer moi-même.

Au départ proposé lors d'un concours de nouvelles, je l'ai retravaillé pour en faire un récit moderne, à destination des cycle 3. les albums pour les "grands" sont toujours intéressants, et ils ne faut pas les oublier, car ils aident le jeune lecteur à apprécier l'objet-livre.

Extrait:

- Il faudra l'écrire bien joliment, parce qu'elle le mérite. Et surtout, surtout, tu devras me croire. Ne jamais mettre en doute ce que je te dirai.

-Promis, lâchai-je, fébrile comme une gamine.

-Et tu devras leur dire, dans ton texte, là, ajoute-t-il en montrant mes papiers gribouillés. Tu devras leur dire que c'est vrai. Parce que sinon, ils ne te croiront pas. Et même, je crois qu'ils ne te croiront pas.

-Moi, soufflai-je, je te crois. " Et rien n'est plus vrai en cet instant.

"Tu vois la lumière qui brille, là-bas? C'est un phare de pleine mer, celui-là. Presqu'un enfer*. Pas tout à fait quand même...un purgatoire, disons! plaisante-t-il. Et ben, il a jamais aussi bien fonctionné que depuis quelques  années, tu sais. Jamais une panne, jamais un éclat d'oublié. Il tourne rond, se dresse haut, tout bien entretenu.

-Ha oui, c'est vrai, me rappelai-je soudain. Maintenant, les Phares et Balises envoient quelqu'un pendant les mois d'été, pour conserver l'édifice!

-Tu ne crois pas si bien dire...Ecoute, petite, écoute bien. Car c'est la plus vraie et la plus belle histoire que je t'ai jamais racontée."

NB: c'est de la SF ou presque puisque les Phares et Balises étudient bien cette possibilité, afin de maintenir en état les phares de pleine mer.

Pour ceux qui me connaissent, vous savez mon amour de l'océan et des phares. L'histoire s'y passe, bien entendu.

Posté par Elglin CjM à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2014

L'arbre et le petit soldat.

J'ai écrit ce texte il y a quelques temps déjà, mais faute d'avoir trouvé THE illustrateur dont je rêverais, je ne l'ai jamais proposé. J'ai tenté, de mon côté, de faire quelques illus, au pastel.

C'est tout simplement une histoire de guerre, de forêt, de tolérance. Une histoire simple , une histoire forte.

Extrait:

Le monde des hommes, l’arbre ne le connaît pas. Il ne connaît que la forêt autour de lui. L’arbre est sage, il sait les secrets de la nature. Jamais il n’a voyagé.

Au printemps, les hirondelles lui donnent des nouvelles des pays lointains. A l’automne, il rêve de s’envoler avec elles.

Le monde des hommes, c’est des fumées et des tours de béton au loin.

 

 

arbreweb

 *Mon texte a su charmer Raphaël Villegas, qui planche actuellement sur un soldat aux allures de petit prince...*

Posté par Elglin CjM à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2013

Série autour de questions "délicates"

Projet de série autour de thèmes comme l'addiction d'un des parents, la maladie, etc...

Les illustrations sont très colorées et légères, car ces problèmes sont déjà suffisamment lourds pour l'enfant. Aidée de spécialistes qui donneront un avis en fin de livre, je pense que traiter de tels thèmes est importants, car trop souvent tabou. Or les enfants qui y sont confrontés ont besoin d'en parler. Ces albums pourraient constituer un point de départ de parole.

projetwebExtrait (volontairement très neutre):

Papa a parlé longtemps avec papi et mamie. Ensuite, il est venu jouer un peu avec nous: il reniflait et ses yeux étaient rouges.

 

CjM2

 

Posté par Elglin CjM à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Doux durs

Album pour tout-petits réalisé au brou de noix. Des petits garçons mi-ange, mi-démon..des vrais quoi!XD

extrait: Monsieur Doux devient Monsieur Dur quand on lui essaie des chaussures..."

Capture4

Capture5

Posté par Elglin CjM à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon bisou préféré

Sur un texte de Béatrice Ruffié-Lacas, un tour du monde des façons d'embrasser tendrement les petits. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, c'est plutôt rare.

Les images sont travaillées autour d'un camaïeu de couleur spécifique à chaque pays.

Ce projet était présenté au concours "Ouvrez les livres aux bébés" et a fait partie des sélectionnés. Il n'a pas été retenu au final et tente sa chance du côté des maisons d'éditions.

Russie

Berbères+Web

Cameroun+Web

Tahiti+Web

 

Posté par Elglin CjM à 09:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2013

Tokyo City Serie

On m'a demandé de mettre cette série (qui commence doucement à dater>2010) sur le blog, Donc voilà. Même si je me rends compte qu'il me manque le bleu (avec ses pics sur la tête^^).

La 1° (mauve) reste ma favorite: au réveil un matin, je l'avais en tête, je l'ai faite dans la foulée! Les autres, tous inspirés manga (d'où le titre!) sont venus dans l'ordre de présentation.

J'aime beaucoup le contraste noir/ couleur.

Tokyo_City_serie_1_La punk.

Tokyo_City_Serie_3_L'étudiant sérieux^^(oui, à l'époque, y avait pas de tèl tactiles...-_-,)

Tokyo_City_Serie_5La gothique. (j'envie sa coiffure...**)

Tokyo_City_serie_6_Le reggae man.

Tokyo_City_Serie_Pink_La lolita gothique. (les gens l'aiment beaucoup)

 

Vous pouvez bien sûr utiliser ces dessins (avatrs, etc...) mais merci de mettre un lien vers mon blog ou de me citer.

Vous pouvez retrouver certains de ces portraits sur des objets originaux chez Elora Créations. http://www.elora-creation.com/

Posté par Elglin CjM à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2013

Expo Bourbon-Lancy 2013

Le Casino de Bourbon-Lancy accueille des artistes chaque mois. En novembre, c'est mon tour!

Le vernissage a eu lieu le samedi 9 novembre et je remercie tous ceux et celles qui ont eu la gentillesse d'y passer. Apparemment, les gens ont apprécié mon travail (bon, je sais, ce sont des gens très sympas et très polis, mais on va dire qu'ils sont aussi sincères!^^)

Sans titre 1

La lumière rouge baignait la courtisane: cela tombait pile!

Sans titre 2

Mes petites djeuns mauves et roses arrivent toujours en tête!

Sans titre 4

Les Contes de la Cocotte agrémentaient la salle de restaurant (z'avez vu, c'est réfléchi!!^^) qui, cela tombait bien aussi, était justement dans des teintes marron.

Sans titre 5

Quelques illus d'un projet: le Cameroun et son jaune vif ont beaucoup plu.

P1120507

 

Bon, difficile de choisir des photos où l'on ne voit pas trop les personnes: j'ai donc flouté. Merci encore d'être venus (anciens élèves, collègues, amis...tout cela à la fois^^), cela m'a fait vraiment plaisir!

DSC03819
DSC03830

Posté par Elglin CjM à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 avril 2013

Contes et légendes...ELLA

ELLA a une jolie petite collection "Contes et légendes..."

J'ai pour ma part eu le plaisir de participer à "Contes et légendes de Vendée 1 et 2" et "Contes et légendes de Paris", en tant qu'atue ret illustratrice.

Comme l'indiquent les titres, ce sont des recueils collectifs de contes et légendes variées, autour d'objets, de lieux, de personnages des régions citées.

Plutôt qu'un long discours, je vous donne quelques extraits.

La rue des rosiers

"Après quatre jours de visites acharnées et de parcours frénétiques entre les hauts lieux touristiques de la capitale, j’avais décidé de me promener dans les lieux historiques oubliés, dans le sens où ils ne drainent pas la foule mais possèdent un caché et une âme.

Le guide que j’avais acheté me proposait une rue très ancienne, au nom prometteur : « la rue des rosiers ». Je goûtais par avance la splendeur qu’allait m’offrir la vue de milliers de rosiers, parfum enivrant et pétales chatoyants, au milieu du gris de Paris.

Je vous laisse imaginer ma déception en découvrant une rue quelconque, banale, ornée de fenêtres aveugles et de portes fermées, où aucun rosier ne pointait la moindre épine.

Peut-être parlai-je tout haut, je ne crois pas m’en souvenir. Toujours est-il qu’un vieil homme courbé, que je n’avais pas entendu venir, me souffla : « Les rosiers ne fleurissent plus ici depuis bien longtemps. À vrai dire, ils n’y ont jamais vraiment fleuri. Sauf en une occasion… »

L’étrange personnage semblait très âgé, mais ses traits restaient dynamiques sous la broussaille de ses sourcils gris. Il était de ces personnes dont l’âge est indéfinissable, et qui ont une aura mystérieuse et bienfaisante. Je le saluai, encore sous le coup de la surprise.

« Alors, pourquoi l’appelle-t-on la rue des rosiers, m’indignai-je poliment. C’est absurde !

-Si vous avez quelques minutes à perdre, ou à gagner, à vous d’en juger, laissez-moi vous raconter l’histoire qu’on tait, parce qu’elle est trop belle pour être vraie. "

Fleurs d'étoiles (sur la Ste Chapelle)

"Il fait bien froid ce jour-là sur Paris. L'hiver a décidé de montrer sa force et le gel, la neige et le vent du Nord glacent le moindre recoin des rues. Même le roi dans son palais grelotte.

Sa mère est morte moins d'un mois plus tôt : la reine Blanche, si juste et si pieuse, s'en est allée. Le cœur du roi se serre, le cœur du roi a froid. Il n'a envie de rien et la nuit glaciale au-dehors le glace au-dedans.

Son épouse et ses enfants sont dans leurs appartements : ils se préparent pour la messe de minuit, qui sera célébrée dans quelques instants.

Car en ce soir sombre de 1252, c'est la Noël.

Le roi est très pieux. Il rajuste sa tunique brodée d'or et se lève en soupirant. Il va prendre place dans la chapelle haute, auprès de sa famille déjà en prière.

Les chandelles que les serviteurs ont allumées dans la soirée illuminent de reflets changeants les fins piliers qui se perdent dans l'obscurité du plafond, noir comme la nuit. Dans cette lumière timide, le bleu royal qui paraît si vif au soleil prend des allures de néant."

Le jeu de l'alouette  (Vendée 2, sur le jheu de carte de l'aluette)

"Au bout d'un moment, Monsieur en eut assez et sortit son jeu de cartes : il les battait énergiquement quand un homme long et mince, bien bâti, portant sur son teint hâlé et ses cheveux noirs en catogan l'air fier des hommes du Sud, s'approcha de leur table et lui posa une main sur l'épaule. La taverne n'était pas bien famée, mais pourtant, les autres clients retinrent leur souffle : personne ici n'aurait osé être aussi familier avec cet ours de Monsieur ! Celui-ci d'ailleurs plongea un regard noir dans les yeux de l'étranger : la lueur sombre et flamboyante qui parut un instant dans les prunelles abyssales de l'homme le fit frissonner. Les autres aussi observaient cet inconnu si digne et sûr de lui, de qui émanait une aura puissante.

« Qu'es' tu veux ? grommela Monsieur en continuant de battre les cartes.

-Vous aimez jouer aux cartes, messieurs ? demanda l'homme brun d'un ton affable et sans aucun accent. Permettez que je vous propose un nouveau jeu fort plaisant. » Il tira de la poche de son petit gilet rouge un superbe jeu de cartes qu'il posa bien en vue sur la table. Déjà, les compagnons se voyaient mettre la main dessus et le revendre à bon prix."

PierreMerlière

HteMaréepiti

Posté par Elglin CjM à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]