Pour le superbe Printemps du livre de Montaigu, ELLA éditions a publié le tome 2 des "Lieux intermédiaires": le Pays Gris.

LLI2

Petit rappel. Les lieux intermédiaires sont, dans la tradition populaire, les passages entre les 3 mondes: le nôtre, Féerie (monde des bonnes créatures), et le Pays Gris (monde des créatures mauvaises). Cette trilogie nous plonge aux côté de Ganconer, transformé malgré lui en une créature unique au fascinant pouvoir fatal aux Humains.Ne pouvant supporter ce qu'il est devenu, il trouve refuge auprès d'un Tuatha de Danann et va croiser le chemin de nombreuses créatures tirées des folklores populaires du monde entier.

Nous avions laissé Ganconer, le Love-talker, poursuivi par les loups-garous sur les toits de Lyon. Ce serait spoiler que de vous dévoiler s'il est passé en Féerie ou non...aussi vais-je me contenter de vous dire que ce 2° tome traverse la seconde moitié du XIX°siècle et le XX°siècle. Des fumeries d'opium où il se perd à des faits divers qui ont marqué leur époque, l'étrange jeune homme poursuit sa quête identitaire-et un peu suicidaire, ne l'oublions pas^^- à travers les deux guerres mondiales entre autres.

Si Elion et Coilean ne sont pas au bout de leurs surprises (bonnes ou mauvaises?), peut-être apprécierez-vous un nouveau personnage, B., que j'espère avoir rendu absolument détestable...

Plutôt que de (mal) parler pour ne finalement pas dire grand chose, je vous laisse avec quelques extraits. Il y a des images car cette trilogie est également semi-graphique (le récit est raconté alternativement par du texte et des planches illustrées intégrées à l'histoire).

J'enprofite pour remercier ici encore ceux que je remercie en fin de livre, à savoir M. Pierre Dubois, elficologue, et tous les gens qui m'ont aidé pour que les créatures parlent leur langue natale ou encore que les uniformes soient exacts.

"-Tu as le droit de m'en vouloir. J'ai agi comme un moins-que-rien. Me croiras-tu si je te dis que je ne le ferai plus?

Elion lut les mots à la lueur de sa torche. Un silence pesant s'installa. A bout de nerfs, Ganconer entendait son souffle envahir le lieu exigu. Le prince froissa la feuille dans son poing et jeta un regard à la dérobée au Love-talker : il paraissait immensément fragile en cet instant et pourtant, dans cet état, il pouvait venir à bout de n'importe qui, de n'importe quoi. Il n'était jamais aussi loin de son humanité que dans ces moments où il semblait à l'article de la mort."

"Ganconer flottait dans un flou vaporeux, épais et poisseux. Un balancement irrégulier lui rappela vaguement qu'il devait être en vie. Un rêve, un mauvais rêve, tentait péniblement de se frayer un passage jusqu'à sa conscience. Son corps fut parcouru d'un frisson qu'il ne maîtrisa pas. Tout était lourd et léger, cotonneux et oppressant ; les éclats d'une sombre lumière dansèrent un instant sous ses paupières mi-closes."

 

"Inutile de rallonger la liste une fois de plus. La Willie devait le comprendre. À travers les planches des baraques, les souffles poussifs et les mauvais rêves filtraient, margouillis d'horreurs et de craintes sans nom. Les bruits sinistres des Croqueurs d'os lui parvenaient, rythmant la nuit en une cadence morbide. Il perçut aussi des Larves et des Chats foireaux et n'osa pas imaginer de quoi ils se repaissaient. Il traînait dans l’air un vestige de l'odeur pestilentielle du H'awouhaoua. Cela l'étonna à peine : le Pays Gris n'égalerait jamais cet endroit."

 

ch18c

 

ch19b

 

ch23a

 

ch25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si ce livre vous tente, vous pouvez le commander auprès de votre libraire ou des vraies librairies en ligne (merci d'évitr Am...on qui détruit toutela précieuse chaîne du livre) ou sur le site des éditions ELLA.

Si vous l'avez aimé (ou pas), merci par avance de laisser un commentaire sur Babelio , la Fnac, Decitre, le Furet du Nord, FB, Youtube, Instagram....Cela aide réellement les livres.